Quand les youtubeuses se mettent à l’heure du livre

Quand les youtubeuses se mettent à l’heure du livre

juillet 17, 2018 0 Par Richard

Les marketeux spécialisés dans le digital n’ignorent point qu’aujourd’hui il est devenu courant de passer du online au offline. La preuve avec les youtubeuses qui écrivent leur livre. Du virtuel au presque réel.
Un effet de mode bien sûr. Un effet de mode qui nous vient tout droit des Etats-Unis.
Puis, dans l’Hexagone, on a vu Enjoy Phoenix sortir « Enjoy Marie » il y a un peu plus d’un an. Retour en vidéo.

J’ai lu ce livre. Un contenu autobiographique. Rien de vraiment transcendant. Bouquin vite revendu en fait. Et puis en 2016 on a vu d’autres youtubeuses et blogueuses arriver sur le marché du livre.

Des contenus intéressants finalement

J’ai acheté en 2016 « The Book » de Caroline et Safia mais aussi « Fourchette & Bikini, le bien-être à votre portée ». Je me suis laissée séduire car cette fois-ci la ligne éditoriale n’était pas autobiographique mais plutôt conseils pratiques axés sur le quotidien des jeunes femmes.
L’un comme l’autre, pas de déception, un contenu bien rédigé, pertinent et accessible à toutes. Surtout, ce sont des ouvrages que je vais pouvoir consulter quand j’en ai besoin, puisqu’on y trouve des recettes de cuisine, des exercices physiques et plein de conseils pour se faciliter la vie. Bref, je recommande x 1000. 🙂

C’est pour qui ce livre?

Bon on sait tous que les youtubeuses sont très suivies par les adolescentes. Or, lorsqu’on lit le contenu de leurs livres, on voit bien que les rédactrices cherchent à toucher une autre cible. Je dirais les 20/40 ans.
Presque logique je dirais. Une volonté d’élargir le panel d’abonnées tout simplement.
Car oui Youtube reste un média jeune, principalement utilisé par les… jeunes.
Peut-être avez-vous déjà consulté quelques vidéos des youtubeuses, mais vous apprécierez le professionnalisme des contenus (or vlogs bien sûr). On décèle ainsi cette envie de toucher les jeunes adultes, indépendantes, déjà sur le marché du travail.

Un effet de mode ?

Bien sûr, elles s’y mettent toutes. Elsa Make Up, Je ne suis pas Jolie, Andy, Natoo et cie.
Tout est marketé. Un contenu adapté, des couleurs girly, des dédicaces, des teasings, des meet-up et des concours.
Tout pour vendre en fait. Mais ne dit-on pas que c’est le jeu pour réussir ?
Alors bien sûr, ces ouvrages seront imprimés en plusieurs milliers d’exemplaires ; les maisons d’édition sachant que le lectorat est déjà là et attend impatiemment la sortie des livres. Impossible de faire un échec.
Toutefois, il n’est pas certain que des suites suivront. Juste un coup de pub, juste un effet de mode.

Après ? Peut-être verra-t-on fleurir des lignes de vêtement, de maquillage comme l’ont déjà fait Enjoy Phoenix et Elsa Make up. Affaire à suivre. Affaire passionnante à suivre.